Ce blog est un voyage immobile...
Un Voyage intérieur et nostalgique. Nostalgie d'une passion née le jour où j'ai acheté ma première machine électronique, c'était un Saitek Electronic Chess Partner et nous étions en 1992.
J'ai passé des nuits à essayer de le battre.Un jour j'ai réussi et je suis passé à un autre niveau et à d'autres machines et j'ai ensuite, par la force des choses, arrêté.
20 ans après j'ai commencé une collection pour tenter de retrouver cette période et j'ai bien sur commencé par lui.
J'avais 40 ans peut-être pour anéantir une période de crise intérieure qui s'annonçait... Je ne sais pas...

Niveau échecs J'ai toujours été un joueur occasionnel donc de niveau moyen.
Mon intérêt principal reste ses machines mélancoliques, que je présente dans ses posts au travers ma collection. Une présentation bucolique et vagabonde qui est un parti-pris.

Bonne Promenade !


Pascal


NOVAG MENTOR 16


  "Un Partenaire harmonieux aux réponses quasi-instantanées".




Né en 1989 ce Best-seller est une évolution du Novag PRIMO et du SUPREMO qui sont de 1988. C'est une version Low-cost avec un programme de David Kittinger un peu moins rapide.






Caractéristiques Techniques:

Année:           1989
Constructeur:  Novag
Programmeur: David Kittinger
Processeur:     Singlechip 8 Bits
Vitesse:          8 MHz
ROM:             16K
RAM:              0.256 Ko
Biblio.:           8000 demi-coups
Niveaux:        48 (regroupés par 8)
Force:           1537 ELO




Notice:














Contrairement aux PRIMO et SUPREMO l'écran LCD n'affiche que le Temps utilisé.


Retour en arrière sur 8 demi-coups.
Et il peut jouer contre lui-même!

Petit exotisme la touche Depth search qui indique au joueur la profondeur d'analyse utilisée par clignotement des diodes(Diode 8= 1/2 coup de recherche / Diode 7=2/2 coups....)






La touche ACL bien pratique pour reseter la machine.

Tableau comparatif des Jeux Novag 1989:






Parties:

Débutant: (partie écossaise):
Un mat rapide en 23 coups ou la tentation d'un gain de pièce est plus grande que celle de la défense de sa position.







« Seuls peuvent vivre comme le vrai Wanderer ceux que nul lien n'attache, capables de répondre à l'appel du dehors sans accorder un regard à ce qu'ils abandonnent" Sylvain TESSON